Fashion maman

Fashion maman

blog Mode Déco Cuisine Jumeaux Famille nombreuse belge à Lille après Lyon Nantes...


A la messe je ne suis pas une grenouille de bénitier

Publié par Fashion maman Lille sur 28 Novembre 2016, 14:47pm

Catégories : #Journal - vie de famille nombreuse

Il m'arrive d'aller à la messe, parfois. Je n'ai jamais été une grenouille de bénitier. J'ai beaucoup de respect pour ceux qui sont fervents mais moi il m'arrive de m'ennuyer à la messe. Déjà toute petite, je demandais souvent : "maman, c'est quand que c'est fini?". Il y a avait néanmoins une messe que j'aimais bien car il y avait une chanteuse qui avait une voix formidable. Et surtout dans cette église il y avait la chaise en plastique nettement plus confortable que les chaises dures en bois. J'aimais également imaginer combien de beaux appartements on pourrait créer dans l'église. C'est un sacrilège je sais. Le pire c'était quand ils faisaient sonner les mini clochettes, rien à faire encore aujourd'hui dès que j'entends dringelingling, je ne peux pas m'empêcher d'avoir un fou rire. Petite cela passait mais adulte, j'ai droit aux regards foudroyant des grenouilles de bénitier.

Un jour ma fille était à la messe avec nous, il y avait des guides qui s'agenouillaient devant. Elle s'est avancée la tête haute, d'un pas décidé et s'est agenouillée seule devant tout le monde, très sage. Les guides étaient nettement moins sages, tout comme moi qui avais envie d'éclater de rire.

Ensuite, au moment de la paix du christ, comme elle voyait tout le monde qui se serrait la main, elle a serré la main de toute la rangée en disant "le corps du christ".

Dans la famille on raconte qu'une de mes aïeules, a éclaté de rire en voyant un prêtre s'agenouiller et sa tête disparaitre dans sa chasuble restée droite car très amidonnée à l'époque. Ce n'est donc pas ma faute les fous rires, c'est héréditaire.

A la communion de mes jumeaux, rassurez-vous, j’ai prié. J’ai aussi regardé mes pieds et me suis dit que mes chaussures étaient vraiment démodées, je les ai données et j’ai acheté des open-toe la semaine suivante, c’était un signe divin. J’ai aussi regardé la différence de taille entre les enfants du même âge, j’en ai parlé lors d’un café avec d’autres mamans mais j’aurais mieux fait de me taire, elles n’ont pas ri et m’ont dit qu’elles avaient prié au lieu de regarder ce genre de futilités. J’ai encore réussi à me faire remarquer, je ne suis pas la mère de famille parfaite. Heureusement j’ai des amies qui m’acceptent malgré que je ne sois pas une grenouille de bénitier fervente.

Ce WE, j’ai vu une dame qui portait une magnifique doudoune longue à la messe, je n’ai quand même pas osé lui demander en plein silence où elle avait acheté sa doudoune. Elle était longue marine ou noire avec de gros boutons et lisse en dessous. Si vous trouvez une doudoune parka manteau longue qui ressemble à mon dessin avec les boutons de la doudoune courte, je veux bien le lien. Je n’ai pas pensé qu’à des futilités tout le temps, j’ai tout de même prié pour avoir un boulot et assez d’argent pour m’acheter une doudoune et d’autres futilités. Là je me sens obligée d’écrire que je prie aussi pour des choses sérieux comme un monde en paix pas exemple.

Je ne suis pas totalement impie, il m'arrive de prier mais j'avoue que la nature m'inspire plus que la messe, surtout si elle est traditionnelle. 

Il y a une messe où j'aime aller dans le village de ma famille car le prêtre nous souhaite toujours la bienvenue dans le micro, à nous qui venons de loin. Il a aussi de l'humour, du coup j'écoute avec plaisir.

J'ai trouvé la marque de la doudoune : Oliver Grant mais il faudra un miracle pour que son prix soit divisé par 4 !

A la messe je ne suis pas une grenouille de bénitierA la messe je ne suis pas une grenouille de bénitier
A la messe je ne suis pas une grenouille de bénitier

Doudoune Esprit EDC s.Oliver 119,95€ ancienne collection 2012 référence 101CC1G006 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents