Fashion maman

Fashion maman

blog Mode Déco Cuisine Jumeaux Famille nombreuse belge à Lille après Lyon Nantes...


Il était une fois une histoire qui se termine mal mais commence bien. 5 grossesses 3 anges et 3 bébés

Publié par Fashion maman Lille sur 8 Janvier 2016, 22:07pm

Catégories : #Journal - vie de famille nombreuse

C'était il y a un peu plus d'un an, la veille de noël, je n'avais pas de cadeau pour mon homme, mais j'avais une idée, je n'en étais pas certaine mais je savais que cela lui ferait plaisir, que ce serait une belle surprise. Ma fille m'avait demandé pourquoi j'avais 2 gros ventres, depuis elle a compris que le poitrine ce ne sont pas des gros ventres mais à mon avis elle se doutait de quelque chose. Alors je suis allée à la pharmacie, j'ai acheté un test de grossesse, je ne sais pas pourquoi chaque fois que j'en achète, j'ai l'impression d'avoir fauté, que tout le monde me regarde. Mais ce soir-là, il n'y a pas eu de surprise. Pourtant, j'en étais certaine. Alors j'ai refait un test quelques jours plus tard. Il était positif. Mais le 1 janvier, le bébé n'était plus là. Nous nous sommes dit que nous avions la chance d'avoir 3 beaux enfants. J'ai été un peu plus pénible que d'habitude pendant quelques temps et puis j'ai pensé à autre chose.

J'ai été invitée en mars à un atelier calamars, et là j'ai compris, ce n'est pas que je ne supporte pas l'odeur du poisson mais je ne le supporte pas quand je suis enceinte. Mais j'étais stressée, j'ai d'abord cru que c'était le jumeau du bébé perdu en janvier. Cela arrive mais ce n'était pas cela. Moi qui avait mis des années à être enceinte des jumeaux, je venais de l'être coup sur coup. J'avais peur d'en avoir 4 même si nous le voulions. Et puis à la première échographie je me suis demandé pourquoi le son n'était pas branché, pourquoi le bébé dormait, pourquoi le médecin qui plaisantait à notre arrivée ne disait plus rien. Au fond de moi je savais avant, c'est pour cela que je stressais. Mais cette fois c'était pire. Ce lundi 18 mai 2015, il a fallu m'endormir pour m'enlever le bébé. Je pensais qu'il y aurait une échographie avant pour vérifier mais il n'y en a pas eu. Le lendemain, l’accompagné la classe de ma fille, j'étais pâle et fatiguée mais je ne regrette pas, elle était contente et la vie continue.

Cette fois il a fallu l'annoncer aux enfants, avec des mots simples. Ma fille a eu les mots juste, elle m'a dit "oh le pauvre bébé". Les jumeaux ont été très gentils, ils m'ont aidée.

Et les mois ont passé, je ne perdais pas mon petit ventre, il parait qu'il faut attendre la date prévue pour l'accouchement. J'essayais de ne plus y penser. J'étais encore un peu plus pénible que d'habitude et je m'en excuse. Et puis la fameuse date est arrivée, fin novembre à peu près le jour de mon anniversaire. Mais je n'ai pas perdu mon vendre.

J'ai recommencé à avoir des nausées, même si je n'ai plus été invitée à cuisiner des calamars.

La veille de noël, j'ai su. Ma fille aussi même si je ne lui ai rien dit, elle a dessiné beaucoup de mamans avec un bébé dans le ventre.

J'étais contente, je n'avais plus peur d'avoir 4 enfants, j'allais pouvoir réécrire cette histoire avec une fin heureuse.

Mais quelques jours plus tard, le 7 janvier 2016, triste date symbolique, ce bébé est parti lui aussi. Ce sera le dernier. Personne ne le sait sauf mon homme. Je serais sans doute encore un peu plus pénible que d'habitude ces temps-ci. Je voulais l'écrire car je n'osais pas en parler et n'avais pas envie de les oublier. Mais est-ce qu'on oublie?

L'histoire n'aura pas eu une fin heureuse mais elle a un début et une suite heureuse.

Il y a 10 ans, je regardais par la fenêtre avec mon gros ventre de 7 mois. Cette histoire-là a une belle fin ou un beau début même si les premières semaines des jumeaux ont été compliquées, ce 8 janvier 2016, ils ont 10 ans et ne gardent aucune séquelles de leur naissance prématurée...

Il était une fois une histoire qui se termine mal mais commence bien. 5 grossesses 3 anges et 3 bébés
Commenter cet article

Claire 24/11/2016 12:06

Merci pour ce témoignage. je tombe dessus par hasard. Je ne doutais pas que tu vivais cela. J'ai moi-même vécu 4 pertes de bébés non nés, je préfère ce terme à fausse couches. J'ai eu beaucoup de mal à faire mon deuil, j'ai pour cela participé dans le Sud Ouest à une session de psychologues chrétiens et cela m'a beaucoup aidée. L'association s'appelle Grandir en dix étapes. Et nous pensions ne plus avoir d'enfants et nos trois derniers sont arrivés! Je recommande aussi un livre qui s'intitule Pleurer l'enfant que je n'ai jamais connu que je peux prêter...J'ai repris une formation de psychologue et j'aimerais travailler pour aider les femmes qui vivent ces deuils difficiles car peu reconnus par la société...

Fashion maman Lille 26/11/2016 11:28

C'est gentil, ce message me réconforte et fera plaisir à celles qui l'ont vécu et n'ont pas encore d'enfants. De mon côté j'ai 41 ans alors on arrête là, je sais on peut encore en avoir à mon âge mais je n'ai plus envie de repasser par là. Tu es la Claire de mon école?

Christian 19/02/2016 10:30

Histoire infiniment triste et très touchante....
Prends bien soin de toi.
Pour remonter la pante, il faut te focaliser sur ce que tu as de plus précieux dans la vie
Bon courage !

Fashion maman Lille 19/02/2016 18:38

Merci c'est très gentil, j'avais besoin d'en parler, enfin de l'écrire. Je passe à autre chose

Hoppenot 18/02/2016 22:18

Je ne savais pas Claire. Je suis désolée pour la perte de tes bébés.

Fashion maman Lille 19/02/2016 18:39

C'est la vie mais c'est parfois dur. J'ai fait mon deuil, je n'en aurai plus d'autres, pas envie de revivre une 4e FC, 3 c'est déjà très bien.

Nous sommes sociaux !

Articles récents