Fashion maman

Fashion maman

blog Mode Déco Cuisine Jumeaux Famille nombreuse belge à Lille après Lyon Nantes...


Camp louveteaux mes jumeaux impatients d'y retourner et moi je pense aux lessives...

Publié par Fashion maman Lille sur 4 Juillet 2015, 10:48am

Catégories : #Journal - vie de famille nombreuse

Camp louveteaux mes jumeaux impatients d'y retourner et moi je pense aux lessives...

Zom a été louveteau puis scout et chef, moi j'ai été lutin (louvettes en belge) puis guide.

Alors nous avons inscrit les jumeaux chez les louveteaux. Ils aiment beaucoup. Il faut dire qu'à la maison, ils sont toujours en train de grimper dans les arbres et fouiller dans la terre. Avec une maman qui est heureuse de les voir jouer mais qui n'est pas contente en voyant les trous dans les pantalons mais qui ne peut plus rien dire vu qu'elle a troué son pantalon rose préféré en volant la trottinette des jumeaux. Ce n'est pas ma faute, personne ne m'a prévenue qu'il faut descendre de la trottinette pour passer les trottoirs. J’ai fait un vol plané. Heureusement personne ne m'a vue.

L'année dernière, mes jumeaux sont partis en camp pour la première fois. Il a plu toute la semaine et il faisait froid, c'est le Nooord, c'est comme ça. Je regardais la pluie bien au chaud à travers la fenêtre et je pensais à eux le cœur serré.

Mais cette année, le Nooord, n'est plus ce qu'il était, j'ai trop chaud et quand ils repartiront à la fin de la semaine, ce sera encore pire, plus de trente degrés ! Mais ce n'est pas grave, même s’il fait trop chaud, les jumeaux seront bien mieux dans les bois au bord d'une rivière.

Cette année, je penserai à eux dans la rivière avec envie quand j'aurai trop chaud dans ma ville du Nooord.

Les jumeaux ont adoré le camp, il n'y a pas de maman pour dire de se brosser les dents, manger proprement, changer de tenue. A la fin du camp, j'ai retrouvé leurs polos bien pliés et propres, j'avais bien compté pour qu'ils en aient un par jour. Pourtant, ils avaient fait leurs sacs à dos, ils savaient où ils étaient. Mais bon, ils avaient l'air heureux. Ils mettaient les bottes à l’entrée de la tente et le matin, elles étaient remplies d’eau. Mais cela ne les a pas perturbés. C’est une bonne excuse pour se promener pieds nus. J’ai appris aussi qu’une nuit un des jumeaux a dormi sans sac de couchage car son sac était trempé. Ils n’ont même pas été malades et sont revenus contents, c’est le principal.

Le retour du camp, c'est un peu comme un accouchement. Il y a un accord tacite entre les mamans, on en parle pas avant de l'avoir vécu.

Quand nous sommes allés chercher les jumeaux, j'ai eu un choc. J'ai vu un louveteau crasseux, pieds nus avec des bobos partout mais gambadant joyeusement dans l'herbe. C'était mon fils. L'autre était dans le même état.

La pluie pendant presque toute une semaine ne les avait visiblement pas affectés. Sauf au milieu du camp, c'est un moment un peu difficile, beaucoup pleurent un peu, leur maman leur manque. Mais ils se remettent vite et continuent à gambader dans les ronces pour trouver un vrai trésor datant vraiment du moyen âge.

Après, quand ils sont rentrés, qu'il y a des traces de pieds noires jusqu'à la salle de bains, il faut faire les lessives, j'en ai fait une bonne dizaine l'année dernière. Après plusieurs lessives et grâce au percarbonate, j'ai réussi à nettoyer leurs polos blancs.

Et ce sera pareil cette année. Chaque jour, ils me disant qu'ils sont impatients d'aller au camp.

Ils avaient peint de jolies planches l'année dernière, entièrement seuls en copiant un dessin, les plus belles de toute la meute. Je ne sais pas si je suis objective.

Camp louveteaux mes jumeaux impatients d'y retourner et moi je pense aux lessives...
Camp louveteaux mes jumeaux impatients d'y retourner et moi je pense aux lessives...
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents